Vous avez un projet ? Vous souhaitez lancer votre produit ? Vous avez sûrement déjà entendu cet acronyme : le PoC.

Très utilisé en gestion de projet, PoC est le mot-valise de Proof Of Concept ou preuve de concept en français. Première étape essentielle à la vie d’un projet, nous vous expliquons sa fonction et comment le réaliser.

Qu’est-ce qu’un PoC ou Proof Of Concept

Le PoC ou Proof Of Concept constitue les prémices de la réussite de votre projet. Il a pour but de valider la faisabilité de votre concept ou produit. Un PoC aboutit induit la viabilité de votre idée.

Le PoC est d’autant plus intéressant lorsque votre projet est novateur. Il permet de valider ce dernier avant de dépenser plus de temps et d’argent dans son développement.

Souvent confondu avec le prototype et le MVP (minimum viable product) . Le PoC intervient en amont de ces deux étapes clefs en gestion de projet.

La différence entre PoC, prototype et MVP

La preuve de concept, le prototype ou encore le MVP, sont des étapes plus ou moins primordiales dans la réalisation de votre projet. Chacune intervenant successivement dans un but bien précis.

Comme dit précédemment, la preuve de concept permet de répondre à la question : “Mon idée est-elle réalisable ?

Le prototype arrive après le PoC, il s’agit d’un premier exemplaire destiné à se représenter et tester les fonctionnalités sur une petite échelle. Le prototype permet de se faire une idée du produit sans but commercial.

Enfin, nous retrouvons le MVP, pour minimum viable product, qui est la première version commercialisable. Il a pour intérêt de tester notre concept auprès du client final, et donc, à grande échelle.

! null

Pourquoi faire un Proof of Concept

Le Proof of concept permet de répondre à deux interrogations précises :

  • Mon produit ou service répond-il à un besoin ?
  • Mon produit ou service est-il faisable ?

La première question étudiera les aspects économiques et commerciaux. Étude de marché, persona ou analyse SWOT sont autant d’informations et d’outils à utiliser.

🚩 Ce travail est souvent déjà réalisé dans le business plan d’une entreprise.

La seconde question est purement d’ordre technique. Quels sont les outils ou méthodes que je vais utiliser.

Suite aux réponses apportées, vous en déduirez si le projet est viable ou non viable.

⚠️ L’étape du PoC n’est pas obligatoire dans le cadre où vous souhaitez développer un produit ou service déjà existant. En effet, si ce dernier est déjà proposé et commercialisé par l’un de vos concurrents, passez directement à l’étape du prototypage.

Les avantages d’un PoC

Ainsi, la réalisation d’un PoC présente les avantages suivant :

  • Déterminer la viabilité d’un projet avant son lancement.
  • Minimiser les risques financiers : le développement d’un produit coûte cher, le PoC beaucoup moins.
  • Gain de temps : évitez des années de développement pour un produit voué à disparaître.
  • Faire apparaître les problématiques futures (notamment d’ordre technique) et commencer à y réfléchir.
  • Identifier la cible et la place qu'occupera votre produit ou service sur le marché.

Les inconvénients d’un PoC

Il existe certains points de vigilance à connaître lors de la réalisation de votre PoC. Ces derniers sont relatifs à sa réalisation plus qu’au principe et à l’intérêt d’un PoC.

  • L’erreur de jugement sur la scalabilité d’un projet. Ce qui fonctionne à la perfection sur une petite échelle peut s’avérer un échec lors de son déploiement plus large.
  • L’abandon d’un projet viable suite à un PoC mal réalisé ou non approfondi.
  • Un manque de données ou de paramètre peut entraîner une mauvaise décision et constituer ainsi une perte temporelle et financière.

La place du PoC dans un projet informatique

En informatique, si vous souhaitez développer quelque chose d’innovant, le PoC va permettre de partir à la découverte de technologies pouvant correspondre à votre besoin. En l’absence de résultat, il sera compliqué de donner suite à votre idée.

Pour des projets à hautes contraintes technologiques, il peut être intéressant d’approfondir la recherche des outils. Voire même de tester leurs pertinences et leurs compatibilités au travers d’un mini projet se rapprochant fortement du prototype.

Comment faire un Proof Of Concept

Le proof of concept se déroule à la manière d’un mini-projet d’étude. Pour réussir votre PoC, nous vous conseillons cinq grandes phases.

  • Initialiser le projet : Il s’agit de déterminer les bases. Le temps est aux questions. Demandez-vous quels sont vos objectifs, les hypothèses à confirmer et les résultats attendus.

  • Définir le besoin : on vient répondre à la première question vu précédemment : “Mon produit ou service répond-il à un besoin ?” . C’est ici que l’on détermine son marché, sa cible, que l’on regroupe et recueille de la donnée (questionnaires, SWOT, étude de marché, etc..).

  • Définir sa réalisation : seconde question primordiale, “Mon produit ou service est-il réalisable ?”. Il va s’agir de s’intéresser à la complexité technique et aux outils existants pour y répondre.

  • Analyser ses résultats : traitez l’ensemble des données récoltées. Répondez à vos hypothèses et comparez vos résultats.

  • Conclure: dernière étape clef et sûrement la plus importante, prenez une décision. Mon idée est-elle viable ? Oui ou non.

🏆 Si vous apercevez la réussite à l’horizon, profitez-en pour déterminer dès la fin de votre PoC les prochaines étapes à suivre.

Les avantages de KMP Agency pour la conception d’un PoC

Besoin d’aide dans la réalisation de votre PoC ? Contactez-nous !

Nous interviendrons dans la gestion de projet et nous vous guiderons dans la réussite de cette étape.

Nous mettrons notre expertise produit et technologique à votre service pour vous aider dans cette prise de décision.

cookies

Nous vous présentons nos cookies

Sur ce site, nous utilisons des cookies pour mesurer notre audience. Pas de crainte, votre anonymat est conservé. Vous pouvez sélectionner ici ceux que vous autorisez à rester.

© 2022 Syneki. Tous droits réservés.
Mentions Légales